ITSASONDOAN: Couverture                   SAINT-JEAN-DE-LUZ                              Page d'Accueil

À la chaleur d'un Hôtel
caressé par la douce brise des eaux pures de l'Atlantique,
une réverbération d'un foyer fluctuant, né pour s'installer
et l'accueil des incursions par des zones inexplorées,
ou entre les vagues voisines.


Regard mobile d'orientation sur les réalités environnantes.
Repas et nappe bénéfique après la connaissance des lieux visités.


Un retour naturel à l'intimité. Un lieu de confiance, libérateur
des préoccupations de se sentir dans une terre étrange.


Le paysage d'une ville se révèle différent et plein de surprises
dès la perspective renouvelée d'un hôtel inédit et singulier.
Il y a quelque chose d'exclusif dans quelques hôtels anciens, qu'ajoute un charme spécial, apporte une atmosphère captivante, et inspire une certaine sérénité, par sa même stabilité et permanence.
Ce reflet élégant d'il y a un siècle se lève encore puissant
et tranquille à côté des eaux océaniques, avec la splendeur
de ses séjours intérieurs, vastes, hauts, hospitaliers.

Deux pièces anciennes unies constituent maintenant
cet Appartement, de 32 m²,
dans le troisième étage avant-dernier
,
auquel on accède par des escaliers seigneuriaux ou par un ascenseur,
un portrait d'antiquité artistique, un miroir d'une époque.

C'est facile d'imaginer Gloria Swanson, en descendant par sa passerelle de vastes marches, à côté de l'entrée, tandis qu'un regard nostalgique contemple le scintillement des temps glorieux.
Ce n'est pas Sunset Boulevard, mais quelque chose reste dans Boulevard Thiers, l'Avenue de
SAINT-JEAN-DE-LUZ,
qui entoure la plage jusqu'à
la colline de Sainte-Barbe,
où la Baie se montre expérience esthétique; là où le couple du
film de Rohmer, après le
parcours d'initiation, épiait, finalement, le rayon vert,
augure de belles expériences.
ANNONCE  INFORMATION CIRCULAIRE    TABLEAUX
ChambreAuBordDeMerChambre au bord de mer 1951 Edward HOPPER
             Au centre, vue du Boulevard Thiers 2014 ikuskerak
Habitation d'Hôtel  1931
Edward HOPPER